Promenade

La fenêtre était ouverte et le monde appelait. Passaient deux cyclistes qui parlaient fort de jardinage, deux autres les filaient. Je n’entendis pas ce qu’ils se disaient. Deux jeunes filles, elles aussi, en balade, me saluèrent. Ce qui je l’avoue me ravit. Un tracteur monstre de dimensions et de puissance secoua l’atmosphère. Un petit tremblement de terre : les chiens aboyèrent !

Lire la suite...