La période électorale: une situation privilégiée pour les éthologues.

L’importance prise par la politique, dans le temps et dans l’espace: médias, réseaux sociaux…., l’abondance des textes et le nombre des intervenants sur ce sujet au niveau du forum, confirme bien la pensée d’Aristote que l’homme est un «zoon politikon»: un animal politique. En fait, les origines de la politique s’enracinent dans un lointain passé, bien avant les cités et

Lire la suite...

Petite réflexion après l'écoute d'Alain Baraton, jardinier chroniqueur sur France Inter.

«J’ai du lilas d’Espagne qui envahit régulièrement mon mur, comment faire pour m’en débarrasser ?» 1°) Pourquoi ? Le lilas d’Espagne fait de très belles fleurs très décoratives ! C’est une plante du midi qui recherche les anfractuosités des rocailles et des murs où elle peut s’accrocher; c’est une plante des lieux secs et ensoleillés qui attirent beaucoup d’insectes pollinisateurs.

Lire la suite...

«L'impossible avenir ? Ou comment la société s'enferme dans le présent.»

En politique, les hommes sont devenus plus importants que les programmes; l’image prime sur le fond; la conquête de l’électorat n’est pas chose facile: articles, blogs, meetings, déplacements… Entre la croissance des activités technologiquement possibles et les contraintes de l’accélération du temps, seul le présent est abordable; l’avenir, donc « la politique » véritable, devient impossible.  «L’impossible avenir ? Ou comment la

Lire la suite...

Abandon des privilèges : Un peu d’histoire…

En 1789, le 4 Août, devant l’état alarmant tant de la société que des finances du Royaume, sur une idée du duc d’Aiguillon, le vicomte de Noailles propose à l’assemblée nationale  constituante l’abandon des privilèges, qui est voté dans l’enthousiasme général. Aujourd’hui, notre société n’est pas au mieux, ses finances sont au plus bas. Il n’y a plus de privilèges,

Lire la suite...

Délit de légèreté

Je crains de vous avoir choqué(e) par ma précédente chronique. Au lieu d’évoquer un livre sulfureux, j’aurais pu comparer la grisaille de notre vie publique à la couleur du ciel. Mais cela n’aurait pas été très original. Qui ne parle de ces deux sujets en ces temps de récession et de trombes ? J’aurais pu aussi noircir le tableau. Rien de

Lire la suite...

Alternatives Pyrénées – Le dîner des trois compères

Une bonne table, quelques bonnes bouteilles, un lieu accueillant, rien de mieux pour détendre l’atmosphère et discuter à bâtons rompus. Quand trois compères, qui animent AltPy, se retrouvent, les questions fusent, les observations s’entrechoquent et le constat final, est « malheureusement » le même : la France est bloquée, « estanquado » diraient les espagnols et le moral en berne. L’économie au point mort,

Lire la suite...

Suivre son panache blanc ?

Ce qui suit n’est pas une réponse à l’article du 25 mars de Joël Braud sur A@P. Il ne sera pas question de politique locale et guère de François Bayrou, même si l’auteur de ces lignes a observé une concordance de vues entre son article « Mains propres » et les propos du président du Modem quant au respect de l’institution judiciaire.

Lire la suite...
1 2 3