Feu d'enfer aux Féroé ?

« Avant, c’est-à-dire il y a très longtemps, je n’étais encore qu’un jeune chaton fasciné par la meilleure des télévisions : le feu de bois. Quand la magie du temps m’ eut transformé en homme, beaucoup d’années me furent nécessaires pour retrouver dans le regard d’une femme cette flamme bouleversante, nourrie de danses et de vivacité carnavalesque, ce chatoiement multicolore, et bien

Lire la suite...