Vu du fleuve de Magelllan

Vue de loin la situation de la France n’est guère engageante : la cancel culture triomphe et le chef-d’œuvre de Joseph Conrad le « Nègre du Narcisse », un livre humaniste pourtant, est débaptisé pour conforter la bonne conscience occidentale et l’absoudre à bon compte de ses péchés. L’héritage de la social-démocratie est bradé pour un plat de lentilles : Olivier Faure nouvel Esaü

Lire la suite...

Et maintenant, je fais comment ?

Il y a comme cela des sujets qui devraient faire consensus, et pourtant… L’article écrit sur cette publication (Alternatives Pyrénées, que l’on ne saurait trop recommander tant ses réflexions sont riches d’enseignement) le 30 mars 2022, sous la plume de Paul Larreya en est un. Il pose la question de savoir s’il est préférable d’investir dans le nucléaire plutôt que

Lire la suite...

Ukraine : la cyberguerre avait préparé l’invasion

(Anastasiia Hatsenko, 28 ans, diplômée de sciences sociales de l’université de Kiev (Kyïv), travaillait avant la guerre comme experte en sécurité informatique au sein du think tank international ADASTRA et écrivait dans plusieurs journaux et revues. Elle poursuit aujourd’hui son travail de journaliste dans Kyïv encerclée par les Russes). Le 3 décembre 2021 : Le journal allemand BILD publiait un

Lire la suite...

Haro sur Total ?

Il faudrait être bien insensible pour rester indifférent au malheur qui s’est abattu sur l’Ukraine, et bien naïf pour penser que M. Poutine s’arrêtera de lui-même sans qu’une forte pression soit exercée sur lui. Ce qui semble le plus efficace et le plus nécessaire est de cesser les importations de ressources fossiles venant de Russie. Elles constituent une ressource de

Lire la suite...

KGB

Le KGB (aujourd’hui FSB)  a, depuis sa création, recours à des hommes d’influence « pilotés » de manière subtile. Sa naissance date de 1917, les bolcheviques lui avait donné le nom de Tcheka. Elle était créée et dirigée par le terrible Félix Dzerjinski. Elle prit ensuite le nom de KGB en 1954 et se vit conforter dans sa mission de police politique.

Lire la suite...

OK boomer et les deux grandes catastrophes qui nous menacent

L’expression OK boomer, traduisible par « Cause toujours, vieux con », a depuis quelque temps un certain succès, et pas seulement dans le monde anglophone. Elle vous réduira au silence si vous êtes un « boomer », c’est-à-dire une personne née pendant ou avant le baby-boom de l’après seconde guerre mondiale, et si vous essayez d’expliquer à un « millenial

Lire la suite...

Cher A…

Si je t’écris cette lettre ouverte c’est parce que tu as vécu une longue et difficile période dans ton pays natal, la Russie, et que tu vis maintenant dans un pays qui abrite de nombreux exilés russes et a accès à une information libre et vérifiable. Ils peuvent communiquer avec leurs compatriotes restés en Russie. Nous échangeons rarement sur la

Lire la suite...

Ukraine

Bien que les événements qui se déroulent en l’Ukraine nous paraissent lointains, ils ont, plus encore que le COVID quand il est apparu, bouleversé nos consciences. Nous pensions de bonne foi que l’Europe nous mettait à l’abri de toutes violences de grande ampleur; de toutes guerres, pour parler clair. On nous avait présenté Vladimir Poutine comme une sorte d’autocrate ridicule,

Lire la suite...

AFGHANISTAN, je ne t’oublie pas.

Ce pays étant d’actualité cette semaine il me plait d’évoquer mes souvenirs de deux missions humanitaires que j’y ai accompli en 1987 et en 1989. J’étais très remonté à l’époque contre l’invasion soviétique. J’ai fini par trouver le contact avec l’organisation humanitaire AFRANE, vers la fin de l’occupation soviétique. La première mission était pour aider les écoles. Un afghan francophone

Lire la suite...
1 2