America first

Pau qui fut ville anglaise fut aussi ville américaine et l’historien palois, Pierre Tucoo-Chala l’a évoqué*. Cette présence est conséquente à l’arrivée de la gentry britannique qui, après la défaite des troupes napoléoniennes lors de la bataille d’Orthez (1814) où Wellington (encore lui !) tailla en pièce Soult, choisirent de prendre leurs quartiers d’hiver dans la capitale du Béarn. Les locaux

Lire la suite...