Les saisons en terre d’Islam

Au début de 2011 , « le printemps arabe » était devenu une expression porteuse de multiples espoirs. Espoirs de démocratie, de liberté, de moralisation politique. Au beau milieu de l’été 2010, le gouvernement algérien décida d’interdire les sit-in hebdomadaires qui depuis 12 ans étaient le seul espace d’expression demandant vérité et justice par les familles de disparus. Il dut aussi faire

Lire la suite...